Les cafards adultes mesurent de 1 à 5 cm de long et ont une couleur allant du noir au brun rougeâtre, selon l’espèce.

La majorité des espèces de blattes au Canada ont des ailes, mais elles sont incapables de voler pendant de longues périodes. Certaines espèces peuvent planer sur de courtes distances en utilisant leurs ailes.

Chaque cafard a six pattes, qui sont normalement longues et hérissées, et une paire de longues antennes.

Ils sont parfaitement adaptés pour se cacher dans des interstices ou des crevasses microscopiques qui entrent en contact à la fois avec le dessus et le bas du corps puisque leurs corps sont aplatis d’avant en arrière et de forme ovale.

Les nymphes, ou cafards immatures, ressemblent à des copies plus petites et sans ailes d’adultes pleinement développés.

Cafards au Canada : différents types

Bien qu’il existe environ 4 500 espèces différentes de cafards sur la planète, seulement 1 % d’entre elles sont considérées comme des parasites qui envahissent régulièrement les maisons et autres structures.

Étant donné que les habitants des régions tropicales préfèrent les conditions plus chaudes, les blattes au Canada entrent régulièrement dans des structures chauffées pour échapper au temps plus frais.

La blatte germanique est l’espèce de blatte la plus répandue au Canada et en Amérique du Nord. La blatte américaine, la blatte orientale, la blatte à bandes brunes et la blatte des bois font partie des autres espèces de blattes infestant les structures que l’on trouve au Canada.

Identification des cafards

Comment apparaissent les excréments de cafards ?

L’apparence et la taille des excréments de cafards varient en fonction de l’espèce qui produit les excréments. Les matières fécales des blattes les plus répandues au Canada varient considérablement en fonction de la taille de l’espèce incriminée.

Les espèces de blattes plus petites, comme la blatte germanique commune, produisent des excréments qui ressemblent à du marc de café ou à des particules de poivre.

Les excréments de cafards des espèces plus petites apparaissent souvent sous forme de minuscules taches sur le mur ou dans des cachettes, indiquant l’existence d’un nid à proximité.

Les plus grandes espèces de blattes canadiennes, en revanche, émettent des excréments qui ressemblent à des excréments de souris, mais qui sont beaucoup plus petits.

Les excréments des cafards américains semblent émoussés et striés lorsqu’ils sont agrandis, mais les excréments des cafards orientaux sont sphériques à une extrémité et effilés à l’autre.

Les excréments de cafards peuvent être utilisés pour identifier les espèces de cafards et comme indicateur potentiel d’un lieu de nidification, mais ils présentent également un risque pour la santé des personnes.

Lorsque les cafards infestent un espace intérieur ou une résidence, les excréments générés par les insectes nuisibles peuvent contaminer la qualité de l’air s’ils deviennent aéroportés.

Certaines protéines présentes dans les matières fécales des cafards servent d’allergies et peuvent se propager dans l’air. Les personnes asthmatiques sont particulièrement sensibles aux allergènes présents dans les excréments de cafards.

Lorsque les allergènes deviennent aéroportés et inhalés, ils peuvent provoquer des symptômes asthmatiques tels que la toux et une respiration sifflante. Pire encore, des études montrent que des enfants en bonne santé qui sont exposés à des allergènes de selles de cafards à un jeune âge peuvent développer de l’asthme, une maladie respiratoire chronique pour laquelle il n’existe aucun remède.

Allergies causées par les cafards

  • Allergènes.
  • Asthme

Contactez-nous

SOS extermination est situé à Montréal, OttawaGatineau. Vous pouvez nous contacter par courrier à l’adresse email : [email protected]

Vous pouvez également nous appeler au +1 514-501-2076.