Le guide ultime de la lutte antiparasitaire au Canada

 

Guide de gestion et de traitement des nuisibles

La lutte antiparasitaire dans le Canada est guidée par la loi sur la lutte antiparasitaire de 2011 et le règlement sur la lutte antiparasitaire de 2003. En plus de ces deux, il existe également des clauses et des règlements qui facilitent la gestion de toutes sortes de parasites. Certains sont locaux tandis que d’autres sont internationaux, comme la loi sur la biosécurité des Nations Unies de 2014.

Les ravageurs affectent non seulement les industries primaires du Canada, mais aussi son écosystème naturel, la santé humaine et animale. Le climat du Canada convient à différents types de ravageurs. Néanmoins, les insectes nuisibles tels que la teigne de la pomme de terre, l’aleurode Silverleaf et la mouche des fruits du Canada sont les plus courants.

Les punaises de lit, les cafards et les termites s’ajoutent encore à la liste. En raison des récentes fluctuations météorologiques, l’activité des ravageurs dans le Canada a récemment augmenté et le nombre de personnes demandant des inspections et des traitements est en augmentation.

Ce guide de lutte antiparasitaire du Canada couvrira divers sujets liés à l’industrie. Vous apprendrez des informations sur les parasites courants, comment les traiter, ainsi que d’autres informations pratiques relatives aux réglementations et aux licences de l’État.

L’importance du contrôle des nuisibles

La contamination par les ravageurs conduit à des produits de qualité inférieure dans les fermes et les jardins et, dans certains cas, affecte considérablement la fertilité des terres. Près de 20 % de la population alimentaire mondiale est consommée par les seuls rongeurs. Dans le Canada, la souris domestique serait une cause majeure de dégâts aux côtés des lépismes argentés et des termites.

La lutte antiparasitaire est importante car elle vous protège non seulement des risques pour la santé causés par les insectes, les oiseaux nuisibles ou les rongeurs, mais elle vous protège également, vous et votre famille, des inconvénients causés par les parasites. De plus, sans réglementation sanitaire sur la lutte antiparasitaire, l’hygiène alimentaire et la réglementation alimentaire seraient difficilement réalisables.

Les ravageurs sont également une cause majeure de maladie pour les animaux de ferme. Pire encore, certaines de ces maladies telles que le virus Hendra, la brucellose et la teigne peuvent être transmises des animaux aux humains. Pour cette raison, certaines espèces animales sont considérées comme des animaux nuisibles dans le Canada, comme les chiens sauvages ou les porcs sauvages qui ont de graves répercussions économiques après avoir détruit les cultures. La lutte antiparasitaire est également importante car elle empêche de nouvelles infestations. Les rongeurs peuvent présenter ce danger en raison de leur reproduction rapide, mais ils sont également porteurs d’autres parasites tels que les tiques, les acariens et les puces. Ces ravageurs sont porteurs de maladies telles que la maladie de Lyme, le paludisme et la peste qui peuvent être transmises aux humains et aux animaux.

Alors, comment vous protégez-vous et protégez-vous votre famille? Vous avez deux choix. La première consiste à faire appel à un expert local en lutte antiparasitaire, et la seconde consiste à effectuer vous-même une lutte antiparasitaire de bricolage. Les méthodes de bricolage peuvent être réalisées en utilisant des solutions courantes trouvées sur votre matériel local et même des méthodes plus respectueuses de l’environnement.

Ravageurs communs

Les cafards

Il existe plus de 400 espèces de cafards indigènes dans le Canada. Parmi ceux-ci, quatre sont majeurs; la blatte orientale, la blatte australienne, la blatte germanique et la blatte américaine. Cependant, le plus commun est le cafard australien. D’une longueur de 30 à 35 mm, la seule plus grosse blatte est la blatte américaine.

Ce cafard peut être identifié par l’anneau jaune pâle distinctif autour de la tête, ou dans ce cas le pronotum et les insignes jaune pâle sur les bords antérieurs de l’aile antérieure. Les cafards préfèrent les endroits humides mais peuvent aussi vivre dans des conditions sèches.

La blatte germanique mesure 10 mm de long et porte deux barres sombres latéralement le long du thorax. Ce ravageur de 10 mm de long est courant dans le sud-est du Canada. Malgré son nom, la blatte australienne n’est pas originaire d’Australie, elle a plutôt été introduite d’Asie. Néanmoins, il est très courant dans tout le Canada.

La blatte américaine est la plus grande du Canada avec 40 mm de longueur couplée à une couleur brun rougeâtre avec un motif brun dans le thorax. Tout comme la blatte australienne, elle n’est pas réservée à une région géographique, mais plutôt commune dans tout le Canada.

Traitement

De nombreux pesticides peuvent vous aider à vous débarrasser des cafards comme le Vendetta Roach Bait Cockroach Bait Gel ou le Intice 10Perimeter Bait. Beaucoup d’entre eux ont des instructions claires, mais il est conseillé de consulter ou d’obtenir un travailleur agréé des services certifiés de contrôle et de soutien des animaux nuisibles.

Les cuticules, les matières fécales et les débris des blattes sont des déclencheurs d’asthme et d’allergies bien connus. De plus, la fumigation ou toute autre forme de traitement peut laisser une partie des médicaments utilisés sur votre propriété. Un spécialiste agréé de la lutte antiparasitaire vous conseillera au mieux sur ce qu’il faut faire et combien de temps vous devez passer loin de votre maison après avoir fini de vous débarrasser des parasites.

Rongeurs

Deux des plus grandes espèces de rongeurs, les rats et les souris, se ressemblent. Les seules exceptions sont la souris domestique et le rat d’eau. Les rats, les souris et presque tous les rongeurs sont attirés par les réserves de nourriture dans les maisons, les restaurants ou même les décharges.

Les autres rongeurs du Canada comprennent; écureuils, cobayes, picas, capybaras, castors, lemmings et taupes. Le rongeur le plus courant, le rat domestique, peut vivre presque partout, des marécages aux plafonds en passant par les réfrigérateurs, et il se reproduit à un rythme rapide.

Les rongeurs sont communs dans tout le Canada. Les vrais rats sont indigènes ici avec le rat noir européen, le rat noir asiatique et le rat brun dominant le continent. La souris domestique est peut-être la plus commune chez l’homme. Leur grand nombre est dû à leur reproduction extrêmement rapide.

Avec une période de gestation de seulement 19 jours, les populations explosent parfois en fléaux là où la nourriture est abondante. Des rats d’eau, des souris sauteuses, des rats des rochers, des souris arboricoles et des rats à queue en mosaïque ont été cités dans le Canada.

Traitement

Les rongeurs transmettent diverses maladies et peuvent causer de graves dommages à votre propriété, sans parler du bruit qu’ils font s’ils se multiplient. Rangez vos restes, gardez les portes de vos placards verrouillées, réparez les murs cassés et les cavités du toit, et placez des gazes métalliques sur les tuyaux extérieurs du bâtiment pour empêcher les rongeurs d’accéder à votre maison.

De plus, les appâts empoisonnés et les pièges sont un moyen courant d’attraper des souris et d’autres rongeurs. Cependant, si vous êtes en grand nombre, trouvez un spécialiste de la lutte antiparasitaire agréé pour vous aider davantage. Les morsures de rat peuvent transmettre une fièvre streptobacillaire par morsure de rat souvent caractérisée par des douleurs articulaires, des vomissements, des douleurs musculaires, une éruption cutanée, des maux de tête et de la fièvre.

Cependant, ces symptômes prennent 3 à 10 jours pour se manifester, donc en cas de morsure de rat ou de rongeur, consultez immédiatement un médecin.

Punaises

Les punaises de lit sont des insectes brun rougeâtre qui deviennent violets après un repas de sang. 5 mm de long à l’âge adulte, ils peuvent encore s’étendre jusqu’à 6 fois après s’être nourris. Quel que soit leur nom, les punaises de lit ne se trouvent pas uniquement dans les chambres, elles utilisent plutôt des valises, des meubles d’occasion, des sacs et du linge pour voyager jusqu’à ce qu’elles trouvent le bon hôte.

Les punaises de lit sucent le sang et se nourrissent d’animaux et d’humains à sang chaud. Cependant, ils préfèrent les humains en raison de leur peau exposée par opposition aux animaux à fourrure. En injectant de la salive aux propriétés anticoagulantes et anesthésiantes, ils sucent le sang et l’hôte ne sent pas la morsure.

Les punaises de lit se trouvent dans les habitations humaines du monde entier, y compris le Canada. Ils se reproduisent rapidement et, à moins d’être soigneusement exterminés, peuvent résister à des médicaments moins puissants destinés à les éliminer. Leur processus d’adaptation, voyageant en utilisant presque n’importe quoi ou n’importe qui, facilite davantage leur diffusion.

Traitement

Les punaises de lit se trouvent souvent sur le cadre du lit, les oreillers, le matelas, la tête de lit, le tapis et presque toutes les autres parties de la maison si on les laisse se propager. Des entreprises professionnellement agréées sont situées dans tout l’État pour vous aider à faire face à une infestation de punaises de lit. L’extermination professionnelle est le moyen le meilleur et le plus efficace pour contrôler les punaises de lit.

Les piqûres de punaises de lit laissent sur votre peau des zones rouges enflées avec un centre rouge foncé qui démange beaucoup. Ces piqûres sont plus gênantes que dangereuses et peuvent être traitées avec une crème anti-démangeaison ou des compresses de glace pour les démangeaisons ou une crème antiseptique en cas d’infection. Cependant, si les symptômes persistent, consulter un médecin.

Termites

Les termites peuvent causer de graves dommages structurels aux bâtiments et endommager encore plus les cultures. Leur présence passe souvent inaperçue jusqu’à ce que le mal soit fait. Les termites vivent en colonies, mais la forme du corps, le comportement et les tâches effectuées les subdivisent davantage en castes.

La caste ouvrière est dominante dans la colonie et est aveugle, sans ailes et stérile. Ils s’occupent des œufs et des jeunes, rassemblent de la nourriture et construisent le nid. La caste des soldats est également aveugle, sans ailes et stérile, mais est divisée en museau aigu (avec un museau prononcé) et mandibule (avec des mâchoires proéminentes). Ils défendent principalement la colonie.

La caste reproductrice a des ailes, un système reproducteur fonctionnel et des yeux. Leur fonction principale est de former de nouvelles colonies.

Les termites sont considérés comme les ravageurs les plus destructeurs du Canada. Ainsi, des lois telles que l’inspection des ravageurs du bois, tous les 12 mois mais plus fréquemment dans les régions à haut risque, ont été adoptées pour aider à freiner leur propagation.

Traitement

En tant que tel, plusieurs entreprises de lutte antiparasitaire ont grandement profité de leur aide pour s’en débarrasser. Même les réglementations en matière de construction ont changé récemment pour autoriser les systèmes de barrières associés à des inspections continues comme moyen moins nocif de contrôler les termites. Si vous trouvez des termites, ne les vaporisez pas et ne faites pas de bruit, ils peuvent faire beaucoup de dégâts en quelques heures. Contactez une agence de lutte antiparasitaire certifiée spécialisée dans les termites pour obtenir de l’aide.

Poisson d’argent

Les poissons d’argent sont aussi destructeurs que les termites, bien que les dégâts qu’ils causent puissent être remarqués un peu plus tôt. Ils ont une couleur bleu argenté et de minuscules écailles et se déplacent dans un mouvement agité comme celui des poissons. Ils sont également connus sous le nom de requins tapis ou de papillons de nuit.

Les lépismes argentés ont l’apparence d’une queue et sont effilés avec 2 antennes minces. Ils sont également sans ailes et mesurent jusqu’à 10-12 mm de long. Ils sont également très reproducteurs, une espèce pondant 2 à 20 œufs par jour et l’autre pondant un œuf par jour.

Les lépismes argentés cachent leurs œufs dans les fissures et les crevasses, ce qui les rend très difficiles à localiser. Ils préfèrent également les endroits humides, vous êtes donc plus susceptible de les trouver dans les salles de bains et les cuisines. Cependant, ils sont également attirés par les vêtements et le papier humides.

Les lépismes argentés sont souvent désignés comme l’ennemi le plus courant du papier et des matériaux photographiques. Ils sont répandus dans tout le Canada et affectent non seulement les maisons mais aussi les bureaux. Les humains offrent à peu près les meilleures conditions pour prospérer dans les zones sombres et humides telles que les cuisines et les salles de bain.

Traitement

Contrôlez les poissons d’argent dans votre maison en réparant les fuites dans les canalisations, en améliorant votre ventilation et en utilisant des humidificateurs. Les poissons d’argent se nourrissent de sucre, d’amidon et de cellulose que l’on trouve souvent dans les articles ménagers courants tels que les tissus, les pâtes, les peintures et les débris alimentaires.

Pour les décourager, conservez les aliments dans des contenants avec des couvercles hermétiques et passez l’aspirateur dans les endroits rarement dérangés de la maison. De plus, réduisez au minimum la poussière et les débris. En cas d’éclosion, contactez une agence de lutte antiparasitaire certifiée.

Fourmis

Il existe trois espèces de fourmis considérées comme les plus destructrices et les plus courantes du Canada; fourmis électriques, fourmis de feu et fourmis folles jaunes. Tous trois sont gravement envahissants et causent d’importants dégâts dans les secteurs agricole et environnemental.

Les fourmis sont très courantes dans le Canada. Ainsi, des lois telles que la loi sur la biosécurité de 2014 et le règlement sur la biosécurité de 2016 imposent explicitement aux personnes l’obligation de réduire la propagation des fourmis électriques.

Les fourmis de feu sont également répertoriées dans la catégorie 1 des ravageurs restreints en vertu de la loi sur la biosécurité de 2014 et se propagent lentement dans le Canada. Une propagation de l’infestation de Brisbane a conduit à de nouvelles infestations dans la grande région de Brisbane, Redlands, Ipswich et Logan.

Traitement

Les fourmis provoquent des morsures ou des piqûres douloureuses, certaines piquant une fois et d’autres pouvant piquer à plusieurs reprises. Cela provoque souvent un gonflement, une rougeur et des cloques. Si les cloques sont cassées, la zone risque de s’infecter. Vous pouvez traiter les piqûres en les lavant avec de l’eau et du savon, puis en appliquant un antiseptique.

De plus, un sac de glace est un moyen sûr de réduire la douleur et de réduire l’enflure. Vous pouvez également utiliser des analgésiques, mais si vous développez des signes d’infection, consultez immédiatement un médecin.

Des projets tels que le programme national d’éradication des fourmis de feu rouges importées surveillent les populations de fourmis de feu et aident à traiter les épidémies. Néanmoins, vous pouvez également appeler les services de lutte antiparasitaire pour vous aider dans leur contrôle.

Conseils de bricolage (faites-le vous-même)

Des conseils supplémentaires sur la lutte antiparasitaire incluent le nettoyage des gouttières, l’aménagement paysager de votre maison et la réparation des fissures dans les murs. Ceux-ci empêchent les parasites d’envahir votre maison ou de construire des habitats dans certaines zones de votre propriété. Vous devez également comprendre les risques pour la santé associés aux différents parasites et vérifier et inspecter votre maison aussi souvent que possible.

De plus, gardez votre maison propre, assurez-vous qu’elle est bien ventilée, vérifiez souvent votre drainage, utilisez des pièges et des appâts pour les souris et recherchez des insecticides et des pesticides que vous pouvez pulvériser dans votre maison pour éloigner les parasites. Cependant, lisez attentivement les instructions pour éviter les intoxications.

Conseils éco-responsables

Les tactiques de lutte antiparasitaire respectueuses de l’environnement sont les bienvenues non seulement dans le Canada, mais également dans le monde entier, principalement en raison de l’impact négatif minimal qu’elles ont sur l’environnement. La fumigation de votre maison signifie que vous aurez beaucoup de résidus chimiques même si vous aviez couvert vos meubles et autres articles ménagers. Cette exposition s’est avérée mortelle dans certains cas.

Les moyens écologiques de lutter contre les parasites incluent l’utilisation de jeter de la sauge ou du romarin sur les braises de votre barbecue pour repousser les moustiques. Mettre quelques gouttes d’huile de menthe poivrée sur des boules de coton et les laisser sur les points d’entrée de votre maison est une autre façon écologique de repousser les fourmis. Les écorces de citron séchées agissent également comme un répulsif naturel contre les mites tandis que les feuilles de laurier, l’ail et les tranches de concombre dissuadent les cafards.

Utiliser des pesticides

Certains ravageurs tels que la fourmi folle jaune sont reconnus internationalement comme des ravageurs environnementaux et figurent parmi les 100 pires espèces envahissantes au monde. En tant que tel, le Canada suit la loi sur la biosécurité de 2014 pour aider à freiner leur propagation et aider à leur contrôle. La loi explique plus en détail la biosécurité et son importance pour l’environnement, classe les différents ravageurs présents à Brisbane et donne des instructions pour les permis autorisant l’utilisation de pesticides.

Cependant, le Pest Management Regulation de 2003 régit l’utilisation des pesticides dans le Canada pour les entreprises et les particuliers. Cette loi offre des instructions explicites sur la façon de gérer les infestations de ravageurs en toute sécurité.

Permis de lutte antiparasitaire

L’Australian Pest Control Association participe à l’élaboration de lois facilitant l’octroi de licences dans le Canada. Cette association trouvée ici travaille avec les lois locales pour s’assurer que l’octroi de licences est fait correctement. Des lois telles que le Pest Management Regulation de 2003 faisant suite à la loi sur la lutte antiparasitaire de 2011 facilitent l’octroi de licences de lutte antiparasitaire dans le Canada. Le ministère de la santé du gouvernement du Canada est responsable de la délivrance des licences de lutte antiparasitaire pour les bâtiments commerciaux et domestiques. Vous pouvez en savoir plus auprès du ministère de la Santé.

Le département des industries primaires du gouvernement du Canada est chargé de délivrer des licences de lutte antiparasitaire à des fins horticoles et agricoles. Certains États exigent l’enregistrement des entreprises tandis que d’autres ne le font pas.

Inutile de dire qu’il est sage de se renseigner sur les lois régissant la lutte antiparasitaire dans votre région pour éviter tout problème avec la loi. Les frais pour toute licence concernant la lutte antiparasitaire dans le Canada sont de 30,95 $ pour un an et de 72,70 $ pour 3 ans à compter du 1er juillet 2016.

Une licence sans restriction est la première licence que la plupart des experts en lutte antiparasitaire obtiennent et elle couvre la préparation et l’application de produits chimiques, le contrôle des mauvaises herbes, ainsi que le transport et le stockage de produits chimiques.

Après cette licence, votre accréditation peut vous aider à postuler auprès de Biosecurity Canada et à obtenir une licence d’opérateur commercial. Pour ce processus, remplissez ce formulaire et accompagnez votre demande de copies certifiées conformes des déclarations de réussite pertinentes certifiées par un commissaire aux déclarations ou un juge de paix.

Si vous venez de l’extérieur de l’État, vous pouvez demander une licence d’accréditation complète, une licence mutuelle ou une licence partielle pour vous permettre de continuer à pratiquer la lutte antiparasitaire dans le Canada.

Comment trouver un exterminateur qualifié

Les exterminateurs qualifiés sont des professionnels expérimentés qui connaissent les meilleures procédures et pesticides à utiliser. Des professionnels fiables peuvent être trouvés partout dans le Canada. La meilleure façon de trouver un technicien fiable est de demander à vos amis et à votre famille ou d’utiliser les médias sociaux pour trouver des recommandations. Vous pouvez également lire les avis de Google+, Yelp et les Pages Jaunes.

Conclusion

La lutte antiparasitaire a considérablement évolué dans le Canada grâce à la réglementation mise en place par le gouvernement du Canada. Non seulement les parasites causent de l’inconfort, mais ils peuvent faciliter l’apparition de maladies dangereuses ou provoquer de graves réactions allergiques.

Certains parasites, tels que les souris, peuvent être manipulés facilement depuis votre domicile et de manière écologique. Cependant, les épidémies ou un grand nombre d’un certain ravageur exigent un appel à un expert pour empêcher la propagation de maladies ou d’autres dommages à la propriété, aux denrées alimentaires ou à la terre.

Esperamos que hayas disfrutado este artículo de SOS Extermination. Si tiene preguntas, comentarios o sugerencias, contáctenos o deje sus comentarios a continuación.

 

Tous nos services de lutte antiparasitaire à Montréal